EXPÉDITION SPORTIVE À VALBONNAIS

IMG_2200.jpg
Rafting sur la rivière de La Bonne dans le Valbonnais
ba2ac06e-37ec-4c95-be4b-afffa8c0b6bd.jpeg
Sans titre.jpg

Les 3 maîtres mots ici sont le sport, le loisir et la convivialité...

La route nous emmène au Plan d’eau, un petit monde à part au creux de la vallée. La sensation d’être dans un lieu singulier est renforcée par les montagnes tout autour qui donnent une atmosphère protectrice. Les plages en herbe, promesse de tranquillité, bordent une eau où naviguent paisiblement paddles et kayaks. Nos regards sont attirés par une cabane en bois, dans laquelle Jason, le moniteur d’ASBEL nous accueille avec un grand sourire.

Tombé dans la marmite lorsqu’il était petit, fils d’un moniteur d’Etat, Jason met du cœur à l’ouvrage pour transmettre sa passion. Diplômé, en voile, canoé/kayak et disciplines associées, VTT et randonnée pédestre, Jason a plus d’une corde à son arc et propose un large panel d’activités : parmi elles, le kayak, le rafting et le cano-raft.

Quelles différences entre toutes ces disciplines ?

Avec un kayak, on descend une rivière assis dans l’embarcation et on se dirige à l’aide d’une pagaie double. A ne pas confondre avec le canoé où l’on est à genoux avec une pagaie simple ! Le rafting quant à lui se pratique aussi en eaux vives mais dans un radeau pneumatique appelé « raft ». Il contient 4 personnes minimum. Le principe est le même pour le cano-raft sauf qu’on n’est que 2 dans l’embarcation.

Le saviez-vous ?

Les sports d’eaux vives sont classés sur 6 niveaux. Le 6 est infranchissable et le niveau 1 désigne les cours d’eau très calmes comme les lacs. ASBEL emmène ses clients sur la Bonne, classée niveau 3 ! La rivière est en effet assez sauvage avec un courant permanent ce qui en fait un site plus « sport » qu’en Ardèche. Mais pas d’inquiétude ! Les sorties sont adaptées au niveau de chacun et pour tout âge.

ASBEL c'est aussi...

Une étrange embarcation sur l’eau a suscité notre curiosité : le stepper-paddle, ou comment faire sa gym en glissant sur l’eau ! Fini le step dans une salle ou un gymnase, il est désormais possible d’en faire en plein air. En plus, la stabilité du steeper-paddle garantie de ne (presque) jamais tomber à l’eau.

Lorsque nous avons demandé à Jason quel élément il était entre l’eau, le vent, la terre et le feu, il nous a répondu avec spontanéité l’eau. Toutefois, pour celles et ceux qui préfèrent la terre, ASBEL loue aussi des VTT à assistance électrique. Il y en a pour tous les goûts !

 

Ce qui tient à cœur à Jason, c’est voir les groupes finir l’activité « avec la banane jusqu’à là».