Le Périer

Les deux anciens hôtels du Périer témoignent de l’intérêt que portait déjà les randonneurs pour les environs du Périer.

Le Périer :

L’hôtel des Alpinistes

Les deux anciens hôtels du Périer  témoignent de l’intérêt que portait déjà les randonneurs pour les environs du Périer. L’hôtel des Alpinistes s’installe en 1890 dans l’ancien relais de Poste qui s’appelait alors l’Auberge de la Croix.  L’hôtel des Alpinistes comportait à cette époque une salle de restaurant et une épicerie avec les chambres à l’étage. Les années suivantes le nombre de touristes autour du Périer augmente et l’hôtel des Alpinistes s’agrandira avec la construction de deux étages supplémentaires, le deuxième étage dans les années 30 et le troisième dans les années soixante.

Sa fonction commerciale se trahi dans sa construction avec ses grandes volumes et surtout dans sa décoration avec la décoration de la façade ouest et ses volets peints. Le café  est muni à l’intérieur d’un décor peint vers 1900 suite au passage d’un artiste qui a de la sorte payé son séjour, les sept panneaux ont  été restauré en 1942 et représentent des scènes champêtres ainsi que des paysages locaux.

 

 

L’hôtel du commerce

L’Hôtel du commerce date de 1951, il est beaucoup plus grand que l’hôtel des Alpinistes mais est assez semblable au niveau de la décoration, avec ses enseignes et décors peints au dernier niveau. La partie originelle accolée à l’ouest n’est jamais abandonnée et successivement transformée en restaurant puis bar tabac.

D’autres édifices du village sont témoins ou issus de cette prospérité du au tourisme comme l’ancienne boulangerie ou l’ancienne poste construite en 1953 ou encore l’ancienne école avec ses dimensions imposantes.

 

 

 

Hôtel des Alpinistes.jpg

 

 

 

Hôtel du Commerce.jpg
Hötel du Commerce