Le Petit Train de La Mure

On l’attendait depuis son arrêt en 2010 : le Petit Train de La Mure sera remis sur les rails en 2020. Après des années de rumeurs, d’incertitudes et surtout d’importantes mobilisations locales pour sauver ce joyau de la Matheysine, le Petit Train retrouve enfin sa voie. Retour sur la belle histoire d’un train autrefois minier devenu une icône touristique.

Une ligne pour relier le bassin minier de La Mure à son principal client : l’agglomération grenobloise

Autrefois, le Petit Train de La Mure permettait le transport de l’anthracite des mines du plateau Matheysin vers l’agglomération grenobloise. L’anthracite est par ailleurs considéré comme le charbon le plus pur du monde.

Début du Petit Train touristique

Après la fermeture des mines dans les années 80 et 90, c’est le début d’une nouvelle ère pour le chemin de fer : l’exploitation touristique. La voie à flanc de la montagne est un véritable balcon, plaisir pour les yeux des petits comme des grands. Chaque année, Le Petit Train de La Mure transportait près de 90 000 personnes à la belle saison.

L’éboulement sur la voie en 2010 : un rêve qui s’effondre

En Octobre 2010, un pan entier de la falaise s’effondre sur la ligne. Environ 3000m3 de gravats recouvrent la sortie du tunnel et du viaduc de la « Clapisse », lieu-dit surplombant le lac du Monteynard. Cet événement marque l’arrêt de l’exploitation du Petit Train.

Le projet va bon train, rendez-vous en 2020 !

Après plusieurs années de lutte acharnée et sous l'impulsion du Département de l’Isère ainsi que du soutien de la Communauté de Communes de la Matheysine, Le Petit Train de La Mure trouve enfin un repreneur qui va apporter un second souffle au chemin de fer avec notamment la création d’un restaurant panoramique et d’un belvédère au Grand Balcon du Monteynard.

Rendez-vous le 1er Juillet 2020 pour découvrir ou redécouvrir un des emblèmes du plateau Matheysin !

Petit Train de La Mure, chemin de fer
Le Petit Train de La Mure, chemin de fer de La Mure