La Pierre Percée

La  Pierre Percée est l’une des Sept Merveilles du Dauphiné. Nourrie par une légende mêlant personnages fantastiques et personnalités historiques, elle fera le bonheur des enfants !

La Pierre Percée : Un arc de pierre surplombant la Matheysine

La Pierre Percée (autrefois appelé Roche Percée) est une arche naturelle située sur le sommet d'une colline offrant un très beau panorama sur la région. La carrure impressionnante de cette merveille du Dauphiné est caractérisée par un espace au cœur de l’arche de 3 mètres de hauteur et 5 mètres de largeur ! L’espace ouvert sous la voûte en pierre forme un véritable cadre pour réaliser de superbes photos ou pour tout simplement profiter du paysage. En regardant vers le sud, on peut voir à travers la Pierre Percée la montagne mythique chérie par les locaux : l’Obiou (cf photo)

Accessible après environ 1 à 2h de marche de niveau assez facile, la balade de la Pierre Percée ravira les petits comme les grands ! Plusieurs départs assez équivalents sont possibles : à partir de Pierre-Châtel ou de La Motte-d'Aveillans. Retrouvez la randonnée en cliquant ici

La légende de la Pierre Percée - Le Diable et Lesdiguères

Cette magnifique sculpture naturelle est due à l’érosion du calcaire. Mais outre cet aspect géologique, une légende circulant entre les habitants vient expliquer sa présence et sa forme étrange …

À quelques kilomètres de là au château de Vizille (à mi-chemin entre La Mure et Grenoble) se prépare un pacte entre le Duc de Lesdiguières et … Le Diable ! Au XVIème siècle, Le Duc était propriétaire de cette noble demeure. Il adorait chasser dans les forêts alentours et voulut construire une enceinte autour de son domaine pour garder le gibier près de lui. Conscient que de tels travaux seraient onéreux et prendraient du temps, le Duc de Lesdiguères accepta un marché dangereux proposé par le Diable en personne. Ce dernier, aidé de son démon folaton acceptait de construire le mur autour du château si le Duc lui offrait son âme en contrepartie. Le Duc flaira le danger. Il émit une seule condition : l’enceinte devait être construite en un temps record, le temps pour lui de faire le tour du château à cheval avant que la dernière pierre du mur soit posée.

Le Diable accepta le marché et chargea son folaton de l’œuvre. Dès que le Duc de Lesdiguères partit chevauchant sa monture, une multitude de diablotins apparaissèrent sous les ordres du folaton pour construire le plus vite possible l’enceinte. À mesure que le cheval galopait, le mur se construisait à toute vitesse. Les petits ouvriers diablotins étaient vraiment maléfiques, si bien que la partie semblait mal engagée pour le Duc. Pourtant, juste avant que la dernière pierre ne ferme la muraille, le destrier fit un saut prodigieux par-dessus l’enceinte et parvint à boucler cette course folle ! On dit même qu’une touffe de poils de la queue du cheval resta coincée entre les pierres... Le Duc avait gagné son pari et le Diable entra dans une fureur noire d’avoir perdu. D’un coup de pied, il expédia son folaton si fort que celui-ci atterrit sur une certaine colline en Matheysine entre Pierre-Châtel et la Motte d’Aveillans. Pour punir son folaton d’avoir échoué, le Diable le pétrifia sur place. C’est ainsi que naquit la Pierre Percée, représentant le folaton changé en pierre, le dos rond à quatre pattes face contre terre.

Le petit coup de coeur de l'équipe :

Se rendre à la Pierre Percée au coucher du soleil ... Les photos témoignent de ce spectacle magique ! 

Pierre Percée coucher de soleil
Pierre Percée et Obiou
Pierre Percée coucher de soleil 2
Vue sur L'Obiou au dessus de la Pierre Percée